Mission accomplie pour Mylène Paquette
Jean-Philippe Arcand - La Presse - Soumis le 12 Novembre 2013, 09:26

Après 129 jours passés à ramer seule en haute mer, à se battre contre les éléments et à repousser ses propres limites physiques et psychologiques, Mylène Paquette peut enfin crier victoire.

La navigatrice de 35 ans a terminé avec succès ce matin a traversée en solitaire de l'Atlantique Nord à la rame. Elle devient ainsi la toute première Nord-Américaine à réussir pareil exploit.

Partie d'Halifax le 6 juillet, elle a atteint la longitude de l'île d'Ouessant, au large de la Bretagne, désignée comme ligne d'arrivée de son parcours à 11h09, heure locale en France (05h09 à Montréal). Son embarcation a par la suite été remorquée vers le port de Lorient, en France, sa destination ultime.

«J'ai peut-être un peu peur de retrouver la civilisation après tant de jours comme ça, seule avec mon embarcation», a-t-elle affirmé à environ 24 heures de son arrivée, hier matin, sur les ondes du 98,5 FM.

Plusieurs membres de son équipe au sol, qui l'ont épaulée pendant toute son odyssée, se trouvaient d'ailleurs sur place afin de l'accueillir et de célébrer ce moment fort de l'histoire du nautisme avec elle.

Tempêtes et mésaventures

Prévu à l'origine pour durer une centaine de jours, le périple de Mylène Paquette s'est prolongé en raison des conditions météorologiques souvent difficiles qu'elle a dû affronter.

«Ç'aura été dur jusqu'à la fin, jusqu'à la dernière seconde», a-t-elle concédé.

À de nombreuses reprises, elle a été contrainte de demeurer immobile sur l'eau pendant plusieurs jours, compte tenu de la force des vents et des vagues qui déferlaient sur elle. Son embarcation a d'ailleurs chaviré pas moins de 10 fois au total en raison des intempéries. Malgré plusieurs précautions, elle a parfois subi de légères blessures lors de ces tempêtes.

Il n'y a pas que le corps de Mylène qui ait été éprouvé durant ce voyage. Son moral aussi. Elle a notamment dû affronter sa phobie de l'eau, afin de plonger et nettoyer le dessous de la coque de son navire, où s'étaient agrippés des dizaines de petits mollusques. Un défi qu'elle a de nouveau relevé haut la main.

L'un des moments forts de son voyage fut sans contredit le coup de main inopiné que lui a offert l'équipage du célèbre bateau de croisière Queen Mary 2. Comme elle avait perdu des provisions et des pièces d'équipement à la suite d'une tempête, le navire, qui se trouvait sur sa route, s'est arrêté pour la ravitailler.

Mais nul doute que les douleurs et les ennuis de Mylène au cours des derniers mois feront désormais place au soulagement et à la satisfaction d'avoir enfin regagné la terre ferme, et d'avoir réussi ce que plusieurs auraient cru impossible.

L'aventure en chiffres

5000
Environ 5000 kilomètres, ou 2700 milles nautiques, séparent les villes de Halifax et de Lorient.

129
Prévu pour une centaine de jours au départ, le voyage de Mylène en aura finalement duré 129.

1
En terminant son parcours, Mylène est devenue la première Nord-Américaine à réussir une traversée de l'Atlantique Nord à la rame, en solo.

10
L'embarcation de Mylène a chaviré à 10 reprises pendant la traversée, dont 4 fois lors de la seule journée du 3 novembre.

10,2
Lors d'une tempête, Mylène a dû composer avec des vagues pouvant atteindre 10,2 mètres. Ce sont les plus hautes qu'elle a vues de sa vie.

3
Mylène a dû plonger dans l'océan trois fois en environ une heure pour aller nettoyer la coque de son bateau, affrontant du même coup sa phobie de l'eau.

Plus d'info à: http://www.mylenepaquette.com/


Source: http://www.lapresse.ca/sports/201311/12/01-4709632-mission-accomplie-pour-mylene-paquette....
Soumis par: Stéphane
Catégorie: Actualités
Lectures: 1155




Lien vers cette nouvelle: http://nouvelles.kayakdemer.net/?fct=vn&no=395

M'abonner aux nouvelles via RSS 2.0
Qu'est-ce que le RSS ?

Qu'est-ce que le RSS

Le RSS est l'acronyme de Really Simple Syndication et signifie en français « souscription vraiment simple ». Il est une variante du langage de programmation XML et permet aux internautes de s'inscrire à un ou plusieurs fils de syndication à l'aide d'un agrégateur. Ce système vous permet de retrouver en un seul lieu, dans votre agrégateur, tout le contenu qui vous intéresse, peu importe sa provenance. Ainsi, il vous est possible de consulter rapidement tout le contenu de votre choix sans pour cela devoir naviguer de site en site. Le flux RSS est généré régulièrement pour vous permettre d'être à jour dans les sujets qui vous intéressent.

Comment utiliser le RSS?

Le format RSS ne peut être interprété que par un agrégateur de contenu (rss aggregator, news reader ou news feeder). Il s'agit d'un logiciel que vous installez sur votre ordinateur et qui recueille automatiquement les dernieres nouvelles du monde du Kayak de Mer en format RSS.

À la suite d'une requête du logiciel sur l'internet, les nouvelles se retrouveront localement sur votre ordinateur. Il existe également bon nombre d'agrégateurs web qui vous offrent une gestion virtuelle à l'intérieur d'un compte utilisateur. Plusieurs agrégateurs sont offerts gratuitement sur l'internet, vous n'avez qu'à inscrire « rss aggregator », « news reader » ou « news feeder » dans votre moteur de recherche favori pour trouver l'agrégateur qui vous convient. Voici quelques exemples d'agrégateurs. Comme le résultat varie en fonction du système d'exploitation utilisé, renseignez-vous avant de choisir un lecteur.

Quel agrégateur puis-je utiliser?

Pour plus d'information à ce sujet, veuillez consulter Wikipédia à http://fr.wikipedia.org/wiki/Agrégateur.

Comment obtenir les fils RSS des Nouvelles du Kayak de Mer dans le Nouveau Monde?

Vous devez tout d'abord installer un agrégateur sur votre ordinateur ou créer un compte à l'intérieur d'un agrégateur web. Pour recevoir le fil du blogue de KMNM, cliquez sur l'icône pour vous inscrire au fil en utilisant votre navigateur, iGoogle, MyYahoo ou Netvibes ou, pour utiliser un autre service de lecture de feed RSS, cliquez sur le lien ci-dessous avec le bouton droit de vous souris, sélectionnez « Copier » dans le menu et ensuite collez (en cliquant sur « Coller » dans le menu) le lien dans l'agrégateur que vous aurez choisi. Les utilisateurs Macintosh, quant à eux, doivent faire « ctrl+clic » et choisir « Copier le lien ».

Après avoir autorisé l'inscription, vous n'aurez qu'à consulter votre agrégateur pour lire les dernieres nouvelles du Monde du Kayak de mer.

Quelle est la différence entre les fils de nouvelles RSS et la baladodiffusion?

Le fil RSS n'envoie que des contenus texte alors qu'il est possible d'obtenir des contenus audio et vidéo en baladodiffusion.