Route bleue du Grand Montréal : lancement des traveaux pour le développement du secteur de la rive sud
Véronique Bouchard - Soumis le 3 Juin 2008
Montréal, le 3 juin 2008 – Le Comité zone d’intervention prioritaire (ZIP) Ville-Marie a obtenu le financement pour réaliser l’étude de faisabilité du secteur rive sud de la Route bleue du Grand Montréal (RBGM). Le territoire couvert s’étend de Sorel-Tracy à Hudson et implique 25 municipalités riveraines. Les travaux permettant de déterminer le potentiel d’accessibilité et de découverte de la RBGM, un itinéraire maritime de près de 500 km, sont partagés entre trois organismes régionaux; le Comité ZIP Ville-Marie, le Comité ZIP Jacques-Cartier et Éco-Nature.

Cette initiative s’intègre au projet à l’échelle provinciale du Sentier maritime du Saint-Laurent (SMSL), une voie navigable conçue pour les petites embarcations à faible tirant d’eau comme le kayak de mer. Il s’agit d’un réseau de mises à l’eau, d'arrêts d’urgence, d'aires de repos, de services d'hébergement et d'alimentation, de campings rustiques et commerciaux. Chaque tronçon régional du SMSL devient une « Route bleue ». À travers le Québec, on dénombre quatre routes bleues en opération ainsi que plusieurs tracés en développement.

Ce projet novateur vise notamment à rendre le Saint-Laurent et ses paysages spectaculaires plus accessibles à l’ensemble de la population. Le projet encourage l’adoption de comportements exemplaires face à la sécurité nautique, le respect de la propriété riveraine et la protection des milieux fragiles du Saint-Laurent. Il facilite également l’accès aux différentes infrastructures touristiques dans les communautés riveraines.

L’étude de faisabilité à réaliser par le Comité ZIP Ville-Marie au cours des prochains mois permettra de sélectionner et cartographier des sites potentiels pour créer un tracé optimal de la route bleue tant au point de vue de l’accès, des conditions de navigation et de la fragilité du milieu. Des négociations avec les propriétaires riverains sont prévues cet automne.

Ce projet sera réalisé grâce à une contribution du programme Interactions communautaires. Le financement de ce programme conjoint, relié au Plan Saint-Laurent pour un développement durable, est partagé entre Environnement Canada et le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec. Plusieurs autres partenaires du milieu participent financièrement ou en services au projet; les Conférences régionales des élus (CRÉs) de la Montérégie Est, de Longueuil et de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, la Fédération québécoise du canot et du kayak (FQCK), Aventures H2O, le Conseil régional de l’environnement (CRE) de la Montérégie, Croisières Narvak inc., Résidants Verts, Éco-Nature, les Comités ZIP Jacques-Cartier et du Haut Saint-Laurent et Pêches et Océans Canada.

Pour obtenir des informations supplémentaires sur l’avancement de ce projet, consultez les sites Internet du Comité ZIP Ville-Marie www.zipvillemarie.org et du Sentier maritime du Saint-Laurent www.sentiermaritime.ca.
Plus d'info à: http://www.sentiermaritime.ca


Source: Véronique Bouchard
Soumis par: Stéphane
Catégorie: Actualités
Lectures: 1366




Lien vers cette nouvelle: http://nouvelles.kayakdemer.net/?fct=vn&no=91

M'abonner aux nouvelles via RSS 2.0
Qu'est-ce que le RSS ?

Qu'est-ce que le RSS

Le RSS est l'acronyme de Really Simple Syndication et signifie en français « souscription vraiment simple ». Il est une variante du langage de programmation XML et permet aux internautes de s'inscrire à un ou plusieurs fils de syndication à l'aide d'un agrégateur. Ce système vous permet de retrouver en un seul lieu, dans votre agrégateur, tout le contenu qui vous intéresse, peu importe sa provenance. Ainsi, il vous est possible de consulter rapidement tout le contenu de votre choix sans pour cela devoir naviguer de site en site. Le flux RSS est généré régulièrement pour vous permettre d'être à jour dans les sujets qui vous intéressent.

Comment utiliser le RSS?

Le format RSS ne peut être interprété que par un agrégateur de contenu (rss aggregator, news reader ou news feeder). Il s'agit d'un logiciel que vous installez sur votre ordinateur et qui recueille automatiquement les dernieres nouvelles du monde du Kayak de Mer en format RSS.

À la suite d'une requête du logiciel sur l'internet, les nouvelles se retrouveront localement sur votre ordinateur. Il existe également bon nombre d'agrégateurs web qui vous offrent une gestion virtuelle à l'intérieur d'un compte utilisateur. Plusieurs agrégateurs sont offerts gratuitement sur l'internet, vous n'avez qu'à inscrire « rss aggregator », « news reader » ou « news feeder » dans votre moteur de recherche favori pour trouver l'agrégateur qui vous convient. Voici quelques exemples d'agrégateurs. Comme le résultat varie en fonction du système d'exploitation utilisé, renseignez-vous avant de choisir un lecteur.

Quel agrégateur puis-je utiliser?

Pour plus d'information à ce sujet, veuillez consulter Wikipédia à http://fr.wikipedia.org/wiki/Agrégateur.

Comment obtenir les fils RSS des Nouvelles du Kayak de Mer dans le Nouveau Monde?

Vous devez tout d'abord installer un agrégateur sur votre ordinateur ou créer un compte à l'intérieur d'un agrégateur web. Pour recevoir le fil du blogue de KMNM, cliquez sur l'icône pour vous inscrire au fil en utilisant votre navigateur, iGoogle, MyYahoo ou Netvibes ou, pour utiliser un autre service de lecture de feed RSS, cliquez sur le lien ci-dessous avec le bouton droit de vous souris, sélectionnez « Copier » dans le menu et ensuite collez (en cliquant sur « Coller » dans le menu) le lien dans l'agrégateur que vous aurez choisi. Les utilisateurs Macintosh, quant à eux, doivent faire « ctrl+clic » et choisir « Copier le lien ».

Après avoir autorisé l'inscription, vous n'aurez qu'à consulter votre agrégateur pour lire les dernieres nouvelles du Monde du Kayak de mer.

Quelle est la différence entre les fils de nouvelles RSS et la baladodiffusion?

Le fil RSS n'envoie que des contenus texte alors qu'il est possible d'obtenir des contenus audio et vidéo en baladodiffusion.