Plastiques dans le milieu marin ou le pollueur persistant....
Blue Ocean Society - Soumis le 1 Mars 2008
Le plastique: Pensez à ceci...

* On estime que plus d'un million d'oiseaux et de 100000 mammifères marins et tortues de mer meurent chaque année de l'enchevêtrement ou de l'ingestion de matières plastiques.

* Sur les 115 espèces de mammifères marins, 47 sont connus pour s'enchevêtrer et / ou ingérer des débris marins

* Les animaux ont commencé à utiliser le plastique comme matériau de nidification. Plus de 90% des nids des 30000 fou de Bassan qui nichent sur l'île Grassholm contiennent maintenant des matières plastiques. Le point particulièrement inquiétant ici est que tout ce plastique provient de détritus flottant sur l'océan puisque les fous de Bassan rassemblent la quasi-totalité du matériel pour leur nid en mer. Le plastiques dans le nid peut poser un problème pour les jeunes fous de Bassan alors que leurs pieds peuvent s'emmêler dans le plastique.

* Les débris de plastic peuvent s'accumuler progressivement dans l'estomac de certains animaux, puisque les matières plastiques ne sont pas en mesure de passer à travers les intestins des oiseaux marins.

Ce que VOUS pouvez faire pour aider

1. REDUIRE la quantité de plastique utilisée par chaque personne à la maison. Quelques façons d'y parvenir: utilisez des sacs réutilisables au lieu de sacs en plastique (ce qui entraîne habituellement un rabais!). Refusez d'acheter des produits pré-emballés qui ont une quantité d'emballage excessive.

2. RÉUTILISER les contenants en plastique chaque fois que c'est possible.

3. RECYCLER autant de bouteilles en plastique et de matières plastiques que possible.

4. Couper tout anneaux de plastique ou courroie d'emballage en plastique avant de les jeter.

5. Ne jetez pas d'articles sanitaires et des boules de coton dans les toilettes . .

6. Ne pas laisser ou enterrer tout détritus sur la plage ou lieu de camping.

7. Lors de vos sorties de kayak ou à la plage, assurez-vous de recycler vos déchets ou de les jeter au bon endroit.

Deux grandes répercussions sur les espèces sauvages

1. Les animaux peuvent se retrouvés mêlés à ces objets comme les filets perdus, les courroies d'emballage, anneaux de plastique pour 6 canettes. Les blessures qui peuvent se produire à cause de ces objets comprennent des blessures directes qui peuvent éventuellement s'infecter, l'asphyxie et la noyade.

2. Les animaux peuvent également confondre par erreur le plastique avec de la nourriture ce qui peut provoquer la malnutrition ou l'intoxication.

Quelques faits sur le plastique

* Un déchets marins peut être défini comme tout objet fabriqué par l'homme présents dans le milieu marin

* 50% ou plus des déchets marins sont une forme de plastique. Exemples: granules de plastique brut, sacs en plastique et emballage, filets de pêche monofilament et anneaux de plastique pour 6 canettes.

* Les plastiques ont été extrêmement bénéfiques pour l'homme en ce sens qu'elles sont plus durables, légers, peu coûteux et polyvalents par opposition aux matériaux traditionnels comme le bois ou le verre. Or, c'est exactement la nature de la matière plastique légère qui peut les rendre mortelles dans le milieu marin, puisqu'ils peuvent flotter à la surface de l'océan ou dans la colonne d'eau (ne cale pas).

* Les plastiques sont composées de longues chaînes d'hydrocarbures, qui sont des atomes d'hydrogène et de carbone, qui sont très étroitement liés. Les micro-organismes comme le plancton n'ont pas la capacité de briser ces liens ce qui fait que le plastique ne se décompose pas facilement.

* Les objets fabriqué par l'homme les plus couramment observé en mer sont fait de plastique. Une enquête menée en 1998 a montré que 89% des déchets flottant dans l'océan Pacifique Nord sont en plastique.

* La forme brute du plastique, appelées pastilles de résine, constituent une grande partie des débris marins, mais malheureusement, elles sont relativement inaperçu.

* Beaucoup d'objets communs en plastique tels que des bouteilles, des emballages et des verres en styromousse ont été retrouvés sur les plages éloignées de l'Arctique sud, dans de la mer de Beaufort.

* En 1960, près de 6,3 milliards de livres de plastique a été produit aux États-Unis. Au début des années 1970, ce chiffre a triplé et a continué à augmenter à un volume d'environ 50 milliards de livres en 1988. C'est plus de 10 livres de plastique pour chaque personne Sur Terre!

* L'industrie de l'emballage a utilisé plus de 14 milliards de livres de plastiques en 1987 dont la quasi-totalité se retrouve dans les déchets.

* Selon les estimations, 500 milliards à un billion de sacs en plastique sont consommés dans le monde chaque année. Aux États-Unis seulement, on estime que 12 000 000 de barils de pétrole sont nécessaires pour produire les 100 milliards de sacs consommés chaque année.

* Des emballages de plastique ont été retrouvés par exemple dans l'estomac d'un cachalots, d'un dauphins et d'une baleine à bec.

* Beaucoup de tortues de mer avalent des sacs en plastique en les confondant avec des méduses, l'un de leurs aliments préférés.

* Une tortue retrouvée à New York avait consommé 590 pieds de ligne de pêche de gros calibre ! !

Plus d'information sur les matières plastiques

La majorité des produits chimiques qui provoquent des problèmes dans l'environnement sont des composés organiques de synthèse, qui incluent les Polluants organiques persistants:

1. Biphényles polychlorés (PCB): Utilisé principalement dans les encres, points, plastifiants et composants électriques à travers le monde. Seulement l'Europe a cessé la production de PCB. Des composés similaires comprennent les polybromés bi-et-di-phénols utilisés comme retardateurs de flammes dans les circuits électroniques, les vêtements et les meubles.

2. Dioxines et furons: non fabriqués directement, mais se produisent comme sous-produits dans la production d'autres substances chimiques et le brûlage des déchets contenant du chlore.

3. Pesticides organochlorés: encore largement utilisé en agriculture pour protéger les cultures contre les infestations nuisibles. Ce groupe comprend le DDT, qui a été interdit dans le monde développé depuis de nombreuses années, mais est toujours utilisé dans les pays en développement pour lutter contre les moustiques.

4. Alkyl phénol éthoxylates: largement utilisé dans les industries comme détergents et
surfactants.

5. Poly-hydrocarbures aromatiques: formé au cours de la combustion de combustibles fossiles et d'autres substances organiques.

Ces produits chimiques pénètrent dans l'eau de plusieurs sources: des sources ponctuelles de rejets, les rejets diffus provenant de l'agriculture et des transports maritimes et les dépôts atmosphériques de l'incinération des déchets végétaux.

Pourquoi les produits chimiques toxiques sont si méchant pour l'environnement:

La toxicité aiguë est mortel, et de la toxicité chronique affecte les espèces à un niveau sous-létales et ne se révèle qu'au fil du temps. Exemple: les pertubateurs endocriniens qui sont également connue sous le nom de "gender benders» qui entravent la reproduction, le développement et le système immunitaire des espèces.

De nombreux composés synthétiques ne sont pas en mesure de se dissoudre dans l'eau, de sorte qu'ils se dissolvent dans les graisses. Cela signifie que ces composés sont capables de s'accumuler dans les tissus adipeux des espèces et de se concentrer en s'élevant dans la chaîne alimentaire, ce qui est particulièrement problématique pour les prédateurs se retrouvant en haut de la chaîne alimentaire.

L'impacts de la pollution chimique sur la vie marine

1. Intersex: quand un animal a à la fois des caractéristiques intermédiaires féminins et masculins.
Se retrouve à des niveaux élevés dans de minuscules crustacés dans certaines zones côtières. Dans certains estuaires du Royaume-Uni, certains mâles d'espèces de fond comme la plie ont commencé à produire une protéine des ovules femelle appelée vitellogenine autrement absent du testicule normal.

2. Imposex: quand un individu a des caractéristiques sexuelles du sexe opposé superposé à ses propres caractéristiques sexuelles. Cela a été enregistré de nombreuse fois chez le buccin où les femelles ont développé des traits génitaux masulins à la suite de l'exposition à une composante de la peinture dite « antisalissures », le tributylétain (ou TBT).

3. Hermaphroditism: où un animal a à la fois les organes de reproduction masculin et féminin. En 1998, 4% des ours polaires, sur deux îles de l'Arctique ont été jugés hermaphrodites, les niveaux élevés de PCB ont été constatées dans leur graisses.

4. Immunosuppression: lorsqu'un polluants chimiques
agit en affaiblissant le système immunitaire, ce qui entraîne une plus grand vulnérabilité aux virus et aux maladies.
Plus d'info à: http://www.blueoceansociety.org/plasticshelp.htm


Source: http://www.blueoceansociety.org/plastics.htm
Soumis par: Stéphane
Catégorie: Milieu, Environnement
Lectures: 2355




Lien vers cette nouvelle: http://nouvelles.kayakdemer.net/?fct=vn&no=45

M'abonner aux nouvelles via RSS 2.0
Qu'est-ce que le RSS ?

Qu'est-ce que le RSS

Le RSS est l'acronyme de Really Simple Syndication et signifie en français « souscription vraiment simple ». Il est une variante du langage de programmation XML et permet aux internautes de s'inscrire à un ou plusieurs fils de syndication à l'aide d'un agrégateur. Ce système vous permet de retrouver en un seul lieu, dans votre agrégateur, tout le contenu qui vous intéresse, peu importe sa provenance. Ainsi, il vous est possible de consulter rapidement tout le contenu de votre choix sans pour cela devoir naviguer de site en site. Le flux RSS est généré régulièrement pour vous permettre d'être à jour dans les sujets qui vous intéressent.

Comment utiliser le RSS?

Le format RSS ne peut être interprété que par un agrégateur de contenu (rss aggregator, news reader ou news feeder). Il s'agit d'un logiciel que vous installez sur votre ordinateur et qui recueille automatiquement les dernieres nouvelles du monde du Kayak de Mer en format RSS.

À la suite d'une requête du logiciel sur l'internet, les nouvelles se retrouveront localement sur votre ordinateur. Il existe également bon nombre d'agrégateurs web qui vous offrent une gestion virtuelle à l'intérieur d'un compte utilisateur. Plusieurs agrégateurs sont offerts gratuitement sur l'internet, vous n'avez qu'à inscrire « rss aggregator », « news reader » ou « news feeder » dans votre moteur de recherche favori pour trouver l'agrégateur qui vous convient. Voici quelques exemples d'agrégateurs. Comme le résultat varie en fonction du système d'exploitation utilisé, renseignez-vous avant de choisir un lecteur.

Quel agrégateur puis-je utiliser?

Pour plus d'information à ce sujet, veuillez consulter Wikipédia à http://fr.wikipedia.org/wiki/Agrégateur.

Comment obtenir les fils RSS des Nouvelles du Kayak de Mer dans le Nouveau Monde?

Vous devez tout d'abord installer un agrégateur sur votre ordinateur ou créer un compte à l'intérieur d'un agrégateur web. Pour recevoir le fil du blogue de KMNM, cliquez sur l'icône pour vous inscrire au fil en utilisant votre navigateur, iGoogle, MyYahoo ou Netvibes ou, pour utiliser un autre service de lecture de feed RSS, cliquez sur le lien ci-dessous avec le bouton droit de vous souris, sélectionnez « Copier » dans le menu et ensuite collez (en cliquant sur « Coller » dans le menu) le lien dans l'agrégateur que vous aurez choisi. Les utilisateurs Macintosh, quant à eux, doivent faire « ctrl+clic » et choisir « Copier le lien ».

Après avoir autorisé l'inscription, vous n'aurez qu'à consulter votre agrégateur pour lire les dernieres nouvelles du Monde du Kayak de mer.

Quelle est la différence entre les fils de nouvelles RSS et la baladodiffusion?

Le fil RSS n'envoie que des contenus texte alors qu'il est possible d'obtenir des contenus audio et vidéo en baladodiffusion.