Mylène Paquette l’a échappé belle
Jean-Philippe Arcand - La Presse - Soumis le 7 Novembre 2013, 09:46

Plus que quelques jours avant que Mylène Paquette ne franchisse la ligne d’arrivée tant attendue de sa traversée de l’océan Atlantique. En de telles circonstances, la fébrilité devrait être à son comble. Mais c’est plutôt une peur bleue qu’a vécue la navigatrice dernièrement. La peur d’y rester.

Dimanche dernier, elle a dû une fois de plus affronter de violentes intempéries. De puissantes vagues n’ont cessé de prendre d’assaut son embarcation, la faisant chavirer à pas moins de quatre reprises.

Sauf que Mylène ne portait pas son casque protecteur ce jour-là, et ce qui devait arriver arriva. Dans la foulée de cette tempête, elle s’est durement cogné la tête contre la paroi de son bateau.

« Je n’ai pas perdu connaissance, mais j’ai vu un flash noir. Après, j’étais un peu en état de choc. Je n’arrivais pas à croire ce qui venait d’arriver », raconte-t-elle en entrevue à La Presse.

Frôler le pire

Lorsqu’elle a voulu ouvrir la porte de sa cabine pour sortir et vérifier l’étendue des dommages, une autre vague a frappé l’embarcation, ce qui l’a de nouveau projetée au sol. Au terme de cette inquiétante épreuve, Mylène s’est retrouvée avec des contusions à la tête, à un bras et à une jambe.

Elle avoue d’ailleurs avoir eu peur d’y rester. Au même moment, on entend les vagues déferler au bout du fil.

« Ce qui m’a le plus traumatisée, c’est que si j’avais ouvert la porte, ce serait fini. Je ne sais pas si je serais encore sur le bateau aujourd’hui », laisse-t-elle tomber.

« Samedi, je me plaignais parce que je trouvais que je ne ramais pas assez. Le lendemain, je me disais que j’étais vraiment chanceuse. »

Mylène n’était toutefois pas au bout de ses peines. Désormais réticente à l’idée d’ouvrir la porte de sa cabine, cette dernière a été mal aérée dans les jours qui ont suivi, à tel point que la navigatrice a souffert d’une intoxication au monoxyde de carbone.

Nausées, confusion, tous les symptômes y étaient. « J’étais extrêmement faible. J’étais vraiment à bout », décrit-elle.

Pénible dernière ligne droite

Tous ces bouleversements sont venus en quelque sorte gâcher le sentiment d’excitation qui aurait pu habiter Mylène dans les derniers moments de son aventure. Elle prévoit arriver à la hauteur de l’île d’Ouessant lundi, pour ensuite être remorquée près du port de Lorient, qu’elle devrait atteindre dans les heures suivantes.

Même si elle était consciente des conditions météorologiques ardues qui prévalent le long des côtes françaises à ce temps-ci de l’année, elle admet avoir hâte de conclure son odyssée. « Je sens que c’est l’automne pour vrai, affirme-t-elle. Je me dis que je n’ai pas d’affaire ici, qu’il faut que je rentre à la maison. »

« Il faut que je le prenne du bon côté. Je pourrai mieux parler de l’océan, maintenant. J’essaie toujours de voir le côté positif des choses, mais des fois, c’est difficile. »

Ce côté positif, elle pourrait cependant l’avoir trouvé avec le navire qui la remorquera vers Lorient. 

« On m’a trouvé un bateau avec une couchette et une douche, indique-t-elle. J’en reviens pas : je vais pouvoir prendre une douche ! »

Comme quoi les plus grands bonheurs de la vie se trouvent parfois dans les choses les plus simples.

Plus d'info à: https://www.facebook.com/mylenepaquette


Source: http://plus.lapresse.ca/screens/4936-fb18-527a6db4-9a7c-19a8ac1c6068|_0.html
Soumis par: Stéphane
Catégorie: Aventures
Lectures: 1268




Lien vers cette nouvelle: http://nouvelles.kayakdemer.net/?fct=vn&no=392

M'abonner aux nouvelles via RSS 2.0
Qu'est-ce que le RSS ?

Qu'est-ce que le RSS

Le RSS est l'acronyme de Really Simple Syndication et signifie en français « souscription vraiment simple ». Il est une variante du langage de programmation XML et permet aux internautes de s'inscrire à un ou plusieurs fils de syndication à l'aide d'un agrégateur. Ce système vous permet de retrouver en un seul lieu, dans votre agrégateur, tout le contenu qui vous intéresse, peu importe sa provenance. Ainsi, il vous est possible de consulter rapidement tout le contenu de votre choix sans pour cela devoir naviguer de site en site. Le flux RSS est généré régulièrement pour vous permettre d'être à jour dans les sujets qui vous intéressent.

Comment utiliser le RSS?

Le format RSS ne peut être interprété que par un agrégateur de contenu (rss aggregator, news reader ou news feeder). Il s'agit d'un logiciel que vous installez sur votre ordinateur et qui recueille automatiquement les dernieres nouvelles du monde du Kayak de Mer en format RSS.

À la suite d'une requête du logiciel sur l'internet, les nouvelles se retrouveront localement sur votre ordinateur. Il existe également bon nombre d'agrégateurs web qui vous offrent une gestion virtuelle à l'intérieur d'un compte utilisateur. Plusieurs agrégateurs sont offerts gratuitement sur l'internet, vous n'avez qu'à inscrire « rss aggregator », « news reader » ou « news feeder » dans votre moteur de recherche favori pour trouver l'agrégateur qui vous convient. Voici quelques exemples d'agrégateurs. Comme le résultat varie en fonction du système d'exploitation utilisé, renseignez-vous avant de choisir un lecteur.

Quel agrégateur puis-je utiliser?

Pour plus d'information à ce sujet, veuillez consulter Wikipédia à http://fr.wikipedia.org/wiki/Agrégateur.

Comment obtenir les fils RSS des Nouvelles du Kayak de Mer dans le Nouveau Monde?

Vous devez tout d'abord installer un agrégateur sur votre ordinateur ou créer un compte à l'intérieur d'un agrégateur web. Pour recevoir le fil du blogue de KMNM, cliquez sur l'icône pour vous inscrire au fil en utilisant votre navigateur, iGoogle, MyYahoo ou Netvibes ou, pour utiliser un autre service de lecture de feed RSS, cliquez sur le lien ci-dessous avec le bouton droit de vous souris, sélectionnez « Copier » dans le menu et ensuite collez (en cliquant sur « Coller » dans le menu) le lien dans l'agrégateur que vous aurez choisi. Les utilisateurs Macintosh, quant à eux, doivent faire « ctrl+clic » et choisir « Copier le lien ».

Après avoir autorisé l'inscription, vous n'aurez qu'à consulter votre agrégateur pour lire les dernieres nouvelles du Monde du Kayak de mer.

Quelle est la différence entre les fils de nouvelles RSS et la baladodiffusion?

Le fil RSS n'envoie que des contenus texte alors qu'il est possible d'obtenir des contenus audio et vidéo en baladodiffusion.