Second regard sur le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent
Sylvain Desmeules - Le Soleil - Soumis le 21 Février 2008
Dix ans après sa création, le temps est venu de revoir le plan directeur du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, dont l’orientation comprend un plan de zonage qui aura pour effet de limiter, voire interdire, plusieurs activités à l’intérieur du parc. Les consultations publiques s’amorcent demain à La Malbaie.

Le parc marin créé en 1998 couvre 1246 kilomètres carrés, entre La Malbaie et Les Escoumins, remontant jusqu’à Sainte-Rose-du-Nord, près de Saguenay.

Plus de 15 municipalités habitent le pourtour du parc, géré conjointement par Québec et Ottawa. «Dans la première phase, les gens ont été prudents avec un zonage de base, afin de respecter l’équilibre entre les utilisateurs du territoire et la préservation. Dans cette seconde génération, on raffine nos interventions, mais avec la même prémisse», explique Luc Bouchard, codirecteur du parc, pour Québec.

Randonnée équestre, chasse, pêche à la ligne, récolte de mollusques et pêche blanche sont parmi les activités interdites sur près de 560 km2, soit 46 % de tout le parc. Quant à la motomarine, aéroglisseur, sport de traction (ski nautique), installation de nouveaux quais et circulation de véhicules motorisés dans les zones intertidales (zone située entre la plus basse et la plus haute marée) ils apparaissent au nombre des activités interdites sur ce territoire.

«Dans une aire marine, le zonage est vraiment l’outil de gestion pour atteindre nos objectifs de préservation. C’est une première au Canada et on pense que notre projet servira de modèle pour les autres parcs marins», croit M. Bouchard.

Le nouveau plan propose une quinzaine de petites zones à préservation intégrale, soit 30 km2 où aucune activité humaine ne peut s’y dérouler. Des zones de protection spécifique (529 km2), de protection générale (243 km2) et d’utilisation générale (444 km2) couvrent la superficie du parc. Mais ce n’est rien à côté des premières versions soumises en préconsultation.

«Au départ, c’était beaucoup plus sévère, avec davantage de zones de préservation intégrale. C’est comme si on nous disait qu’on ne pouvait plus utiliser les circuits de kayak développés depuis huit ans», mentionne Sébastien Savard de Katabatik Kayak de mer.

Robert Routhier dirige l’école de voile Damacha. «En ce qui concerne la navigation de plaisance, les irritants ont disparu des premières versions», dit-il.

«C’est peut-être la version 75 du plan de zonage», admet M. Bouchard, qui ne s’attend pas à de fortes résistances étant donné la large préconsultation.

La direction du parc marin a prévu quatre journées de consultation, soit à La Malbaie demain, à Rivière-du-Loup (31 janvier), à Saguenay (5 février) et aux Escoumins (7 février). Dans les temps les plus forts, 100 personnes travaillent dans le parc marin, doté d’un budget annuel de 3,5 millions $. En 2005, une étude révélait la présence de 1,1 million visiteurs annuellement dans le parc pour vivre une activité.

On peut se procurer le document de consultation en écrivant à consultation-parcmarin@pc.gc.ca ou encore sur le site Internet www.parcmarin.qc.ca.
Plus d'info à: http://www.parcmarin.qc.ca/10840_fr.html


Source: http://www.cyberpresse.ca/article/20080128/CPSOLEIL/80127138/5133/CPSOLEIL
Soumis par: Stéphane
Catégorie: Milieu, Environnement
Lectures: 3179




Lien vers cette nouvelle: http://nouvelles.kayakdemer.net/?fct=vn&no=28

M'abonner aux nouvelles via RSS 2.0
Qu'est-ce que le RSS ?

Qu'est-ce que le RSS

Le RSS est l'acronyme de Really Simple Syndication et signifie en français « souscription vraiment simple ». Il est une variante du langage de programmation XML et permet aux internautes de s'inscrire à un ou plusieurs fils de syndication à l'aide d'un agrégateur. Ce système vous permet de retrouver en un seul lieu, dans votre agrégateur, tout le contenu qui vous intéresse, peu importe sa provenance. Ainsi, il vous est possible de consulter rapidement tout le contenu de votre choix sans pour cela devoir naviguer de site en site. Le flux RSS est généré régulièrement pour vous permettre d'être à jour dans les sujets qui vous intéressent.

Comment utiliser le RSS?

Le format RSS ne peut être interprété que par un agrégateur de contenu (rss aggregator, news reader ou news feeder). Il s'agit d'un logiciel que vous installez sur votre ordinateur et qui recueille automatiquement les dernieres nouvelles du monde du Kayak de Mer en format RSS.

À la suite d'une requête du logiciel sur l'internet, les nouvelles se retrouveront localement sur votre ordinateur. Il existe également bon nombre d'agrégateurs web qui vous offrent une gestion virtuelle à l'intérieur d'un compte utilisateur. Plusieurs agrégateurs sont offerts gratuitement sur l'internet, vous n'avez qu'à inscrire « rss aggregator », « news reader » ou « news feeder » dans votre moteur de recherche favori pour trouver l'agrégateur qui vous convient. Voici quelques exemples d'agrégateurs. Comme le résultat varie en fonction du système d'exploitation utilisé, renseignez-vous avant de choisir un lecteur.

Quel agrégateur puis-je utiliser?

Pour plus d'information à ce sujet, veuillez consulter Wikipédia à http://fr.wikipedia.org/wiki/Agrégateur.

Comment obtenir les fils RSS des Nouvelles du Kayak de Mer dans le Nouveau Monde?

Vous devez tout d'abord installer un agrégateur sur votre ordinateur ou créer un compte à l'intérieur d'un agrégateur web. Pour recevoir le fil du blogue de KMNM, cliquez sur l'icône pour vous inscrire au fil en utilisant votre navigateur, iGoogle, MyYahoo ou Netvibes ou, pour utiliser un autre service de lecture de feed RSS, cliquez sur le lien ci-dessous avec le bouton droit de vous souris, sélectionnez « Copier » dans le menu et ensuite collez (en cliquant sur « Coller » dans le menu) le lien dans l'agrégateur que vous aurez choisi. Les utilisateurs Macintosh, quant à eux, doivent faire « ctrl+clic » et choisir « Copier le lien ».

Après avoir autorisé l'inscription, vous n'aurez qu'à consulter votre agrégateur pour lire les dernieres nouvelles du Monde du Kayak de mer.

Quelle est la différence entre les fils de nouvelles RSS et la baladodiffusion?

Le fil RSS n'envoie que des contenus texte alors qu'il est possible d'obtenir des contenus audio et vidéo en baladodiffusion.