5 000 km à la rame: C'est fait !
Sébastien Ménard - Soumis le 15 Mars 2010, 23:20
Mylène Paquette vient de réaliser un rêve complètement fou. La jeune femme de 30 ans est devenue, hier soir, la première Québécoise à traverser l'Atlantique... à la rame.

Partie du Maroc le 12 janvier, la Montréalaise apercevait enfin la Barbade, en début de soirée, lorsque le Journal l'a jointe à bord du monocoque Sara G où elle avait parcouru près de 5000 kilomètres en 57 jours. Cinq Européens, tous des hommes, l'ont accompagnée dans cette aventure.

«Ça va être difficile de me séparer d'eux. Je les considère comme mes frères», a indiqué Mylène Paquette, une préposée aux bénéficiaires de l'hôpital Sainte-Justine.

Durant le périple, elle souhaitait d'ailleurs amasser 8000 $ pour la cause des enfants malades, sa «source de motivation». Hier, elle était sur le point d'atteindre son objectif.

Un bon steak

Depuis leur départ du continent africain, les six membres d'équipage ont ramé jour et nuit, par groupe de trois, à raison de deux heures chaque fois.

Les derniers moments de la traversée ont été «les plus difficiles» pour Mylène, qui éprouvait beaucoup de douleur au genou droit.

«Mais je ne pouvais pas abandonner comme ça, dit-elle. J'ai donné tout ce que j'ai pu.»

Des proches de la jeune femme l'attendaient sur la terre ferme, où elle avait hâte de les serrer dans ses bras. Il était environ 22h lorsqu'elle les a finalement retrouvés, a confirmé au Journal sa soeur, Évelyne.

«Je vais devoir m'excuser auprès d'eux, parce qu'ils ont été tellement inquiets», confie Mylène.

Obligée de manger des ration packs de l'armée britannique depuis près de deux mois, la jeune femme a avoué qu'elle rêvait aussi de croquer dans «un bon steak saignant. » Elle restera à la Barbade jusqu'au 23 mars, où elle pourra -- enfin -- récupérer le sommeil qui lui a cruellement manqué.

«On y a goûté»

L'équipage du Sara G n'a affronté aucune véritable tempête durant la traversée, mais a tout de même vécu son lot d'embûches.

Vers la 17e journée, Mylène Paquette s'est mise en colère lorsqu'elle a été éjectée de son siège, après qu'une grosse vague eut heurté l'embarcation. «J'étais frustrée, dit-elle, et j'ai jeté les rames violemment, au point où l'une d'elles s'est détachée. »

«Il a fallu arrêter toute une nuit pour régler le problème, soupire- t-elle. Tout le reste de la traversée, on a dû ramer avec des rames de rechange. Heureusement, personne ne m'en a voulu.»

La semaine suivante, des vents intenses et des vagues de «30 à 35 pieds» ont freiné l'équipage qui a dû utiliser une «ancre flottante» durant six jours pour éviter d'être repoussé vers les côtes africaines. «On y a goûté», lance Mylène Paquette.

Les nuits n'étaient pas vraiment reposantes, avoue la jeune femme, qui s'est endormie à quelques reprises en ramant. «Le plus difficile, c'était de se réveiller toutes les deux heures», dit-elle.

Mais la rameuse a aussi vécu des moments uniques, qui la marqueront toute sa vie. Elle a aperçu un requin, une baleine, des dauphins et beaucoup de poissons volants, en plus de nager dans l'océan à une douzaine de reprises.

Dès son retour à Montréal, Mylène s'attaquera à un autre défi: traverser l'Atlantique... en solitaire cette fois.

Un bateau pas ordinaire

* 11,1 m de long et 1,8 m de large
* 1750 kg une fois chargé
* 3 sièges pour les rameurs et 3 espaces de repos.
* 6 couchettes sont disponibles.
* Le bateau est recouvert d'une couche supplémentaire de fibre de verre.
* Grâce à un système de ballasts, le vaisseau est auto-redressable en cas de chavirage.
* L'électricité à bord est fournie par 6 panneaux solaires pouvant charger 2 batteries de 40 ampères.
Plus d'info à: http://worldoceanrowing.com/


Source: http://www2.canoe.com/infos/international/archives/2010/03/20100311-042900.html
Soumis par: Stéphane
Catégorie: Aventures
Lectures: 1686




Lien vers cette nouvelle: http://nouvelles.kayakdemer.net/?fct=vn&no=213

M'abonner aux nouvelles via RSS 2.0
Qu'est-ce que le RSS ?

Qu'est-ce que le RSS

Le RSS est l'acronyme de Really Simple Syndication et signifie en français « souscription vraiment simple ». Il est une variante du langage de programmation XML et permet aux internautes de s'inscrire à un ou plusieurs fils de syndication à l'aide d'un agrégateur. Ce système vous permet de retrouver en un seul lieu, dans votre agrégateur, tout le contenu qui vous intéresse, peu importe sa provenance. Ainsi, il vous est possible de consulter rapidement tout le contenu de votre choix sans pour cela devoir naviguer de site en site. Le flux RSS est généré régulièrement pour vous permettre d'être à jour dans les sujets qui vous intéressent.

Comment utiliser le RSS?

Le format RSS ne peut être interprété que par un agrégateur de contenu (rss aggregator, news reader ou news feeder). Il s'agit d'un logiciel que vous installez sur votre ordinateur et qui recueille automatiquement les dernieres nouvelles du monde du Kayak de Mer en format RSS.

À la suite d'une requête du logiciel sur l'internet, les nouvelles se retrouveront localement sur votre ordinateur. Il existe également bon nombre d'agrégateurs web qui vous offrent une gestion virtuelle à l'intérieur d'un compte utilisateur. Plusieurs agrégateurs sont offerts gratuitement sur l'internet, vous n'avez qu'à inscrire « rss aggregator », « news reader » ou « news feeder » dans votre moteur de recherche favori pour trouver l'agrégateur qui vous convient. Voici quelques exemples d'agrégateurs. Comme le résultat varie en fonction du système d'exploitation utilisé, renseignez-vous avant de choisir un lecteur.

Quel agrégateur puis-je utiliser?

Pour plus d'information à ce sujet, veuillez consulter Wikipédia à http://fr.wikipedia.org/wiki/Agrégateur.

Comment obtenir les fils RSS des Nouvelles du Kayak de Mer dans le Nouveau Monde?

Vous devez tout d'abord installer un agrégateur sur votre ordinateur ou créer un compte à l'intérieur d'un agrégateur web. Pour recevoir le fil du blogue de KMNM, cliquez sur l'icône pour vous inscrire au fil en utilisant votre navigateur, iGoogle, MyYahoo ou Netvibes ou, pour utiliser un autre service de lecture de feed RSS, cliquez sur le lien ci-dessous avec le bouton droit de vous souris, sélectionnez « Copier » dans le menu et ensuite collez (en cliquant sur « Coller » dans le menu) le lien dans l'agrégateur que vous aurez choisi. Les utilisateurs Macintosh, quant à eux, doivent faire « ctrl+clic » et choisir « Copier le lien ».

Après avoir autorisé l'inscription, vous n'aurez qu'à consulter votre agrégateur pour lire les dernieres nouvelles du Monde du Kayak de mer.

Quelle est la différence entre les fils de nouvelles RSS et la baladodiffusion?

Le fil RSS n'envoie que des contenus texte alors qu'il est possible d'obtenir des contenus audio et vidéo en baladodiffusion.