Symptômes inquiétants en Antarctique
Éric Moreault - Le Soleil - Soumis le 11 Décembre 2008
(Québec) Les scientifiques ont détecté les premiers symptômes du réchauffement appréhendé des eaux de l'Antarctique. S'ils persistent, ils s'avéreront les signes précurseurs d'un mal généralisé pour la planète.
La nouvelle est d'autant plus préoccupante que, jusqu'à maintenant, l'Antarctique avait résisté aux projections des modèles de changements climatiques. Du moins jusqu'à ce qu'une équipe internationale de scientifiques, menée par les Australiens, réalise un projet dans le cadre de l'Année polaire internationale (API). Plusieurs bateaux sont allés mesurer le taux de salinité de l'eau alors que se forme la glace.

Ils ont découvert que l'eau était moins salée que dans les échantillonnages passés, révèle David Carlson, directeur des programmes internationaux de l'API, en entrevue au Soleil. Qu'est-ce que ça implique? Quand la glace se forme, elle utilise de l'eau douce. L'eau qui reste est plus salée et, donc, plus dense. Elle coule au fond, se refroidit, puis circule dans les autres océans où elle agit comme liquide refroidissant (comme de l'antigel dans un radiateur pour éviter que le moteur ne surchauffe).

Aux premiers jours d'un phénomène

«Est-ce global ou seulement à quelques endroits? Est-ce que ça va se reproduire? Il faut éviter de sauter aux conclusions. Il arrive que la science se trompe, mais la population comprend qu'il s'agit de phénomènes complexes», indique M. Carlson, un expert américain de l'interaction des océans qui participe à la conférence Arctic Net, à Québec.

Mais il ajoute que nous sommes peut-être aux «premiers jours» d'un phénomène qui concorderait avec les modèles de changements climatiques.

Si c'est le cas, «il y aurait des conséquences sur le climat, sur l'échange de carbone et sur la biodiversité». Comment? L'augmentation de la température réchauffe l'eau, qui fait fondre plus de glace et devient donc plus douce. S'il y a moins d'eau qui descend dans les fonds marins parce que moins salée, il y a moins d'eau qui remonte vers la surface. En remontant, celle-ci transporte les nutriments essentiels à la prolifération de la vie aquatique, qui absorbe en cours de route beaucoup de gaz carbonique (CO2).

Résultat : moins de CO2 dans l'eau, plus de CO2 dans l'atmosphère; plus de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, plus de réchauffement du climat et... de l'eau. Bref, un cercle vicieux. Déjà que la planète se réchauffe plus vite que prévu, l'accélération pourrait être fulgurante.

La biodiversité en souffrirait aussi, parce que le courant sous-marin de l'Antarctique joue un rôle de premier plan dans la circulation de la biodiversité dans les différents océans de la planète.

Spécialistes en alerte

Les quelque 800 spécialistes des questions polaires, réunis à Québec cette semaine, s'inquiètent beaucoup du financement des recherches à la fin de l'API, dans quelques mois, et du manque de répercussions de leurs découvertes dans les discussions sur les changements climatiques, comme celles qui se déroulent en ce moment à Poznan, en Pologne.

Devrions-nous nous en inquiéter, nous aussi?

Source: http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/environnement/200812/10/01-809360-symptomes...
Soumis par: Stéphane
Catégorie: Milieu, Environnement
Lectures: 1263




Lien vers cette nouvelle: http://nouvelles.kayakdemer.net/?fct=vn&no=129

M'abonner aux nouvelles via RSS 2.0
Qu'est-ce que le RSS ?

Qu'est-ce que le RSS

Le RSS est l'acronyme de Really Simple Syndication et signifie en français « souscription vraiment simple ». Il est une variante du langage de programmation XML et permet aux internautes de s'inscrire à un ou plusieurs fils de syndication à l'aide d'un agrégateur. Ce système vous permet de retrouver en un seul lieu, dans votre agrégateur, tout le contenu qui vous intéresse, peu importe sa provenance. Ainsi, il vous est possible de consulter rapidement tout le contenu de votre choix sans pour cela devoir naviguer de site en site. Le flux RSS est généré régulièrement pour vous permettre d'être à jour dans les sujets qui vous intéressent.

Comment utiliser le RSS?

Le format RSS ne peut être interprété que par un agrégateur de contenu (rss aggregator, news reader ou news feeder). Il s'agit d'un logiciel que vous installez sur votre ordinateur et qui recueille automatiquement les dernieres nouvelles du monde du Kayak de Mer en format RSS.

À la suite d'une requête du logiciel sur l'internet, les nouvelles se retrouveront localement sur votre ordinateur. Il existe également bon nombre d'agrégateurs web qui vous offrent une gestion virtuelle à l'intérieur d'un compte utilisateur. Plusieurs agrégateurs sont offerts gratuitement sur l'internet, vous n'avez qu'à inscrire « rss aggregator », « news reader » ou « news feeder » dans votre moteur de recherche favori pour trouver l'agrégateur qui vous convient. Voici quelques exemples d'agrégateurs. Comme le résultat varie en fonction du système d'exploitation utilisé, renseignez-vous avant de choisir un lecteur.

Quel agrégateur puis-je utiliser?

Pour plus d'information à ce sujet, veuillez consulter Wikipédia à http://fr.wikipedia.org/wiki/Agrégateur.

Comment obtenir les fils RSS des Nouvelles du Kayak de Mer dans le Nouveau Monde?

Vous devez tout d'abord installer un agrégateur sur votre ordinateur ou créer un compte à l'intérieur d'un agrégateur web. Pour recevoir le fil du blogue de KMNM, cliquez sur l'icône pour vous inscrire au fil en utilisant votre navigateur, iGoogle, MyYahoo ou Netvibes ou, pour utiliser un autre service de lecture de feed RSS, cliquez sur le lien ci-dessous avec le bouton droit de vous souris, sélectionnez « Copier » dans le menu et ensuite collez (en cliquant sur « Coller » dans le menu) le lien dans l'agrégateur que vous aurez choisi. Les utilisateurs Macintosh, quant à eux, doivent faire « ctrl+clic » et choisir « Copier le lien ».

Après avoir autorisé l'inscription, vous n'aurez qu'à consulter votre agrégateur pour lire les dernieres nouvelles du Monde du Kayak de mer.

Quelle est la différence entre les fils de nouvelles RSS et la baladodiffusion?

Le fil RSS n'envoie que des contenus texte alors qu'il est possible d'obtenir des contenus audio et vidéo en baladodiffusion.