Un kayakiste pagaie le grand nord
Stéphane Maltais & World Tempus - Soumis le 13 Septembre 2008
Le nageur, kayakiste et environnementaliste britanique Lewis Gordon Pugh , tente de se rendre en kayak le plus loin en arctique possible pour faire la démonstration de l'ampleur de la fonte des glaces et la réalité du changement climatique. Pugh connait bien l'arctique et son eau froide, lui qui y a déjà pratiqué quelques démonstrations de nage en conditions extrèmes...

***



***

World Tempus

L’environnementaliste et explorateur anglais Lewis Gordon Pugh a réussi son expédition en kayak en pagayant le plus au nord de l’Arctique que personne auparavant.

Durant cette expédition il a été le témoin malheureux de la fonte des glaces polaires, plus inquiétante que jamais.

Lewis a déclaré: «L’année dernière à cette latitude j’avais pu observer une couche de glace d’une épaisseur de trois mètres. Cette fois-ci je n’en ai vu que d’un mètre. En 2007, j’avais prédit que l’Arctique serait dépourvu de glaces durant l’été, d’ici 10 ans. Tout ce que j’ai pu observer durant mon expédition confirme cette prédiction.»

Il a ajouté : «La disparition de la banquise arctique se produit plus vite que les scientifiques ne l’avaient prévu il y a un an. Je me sens profondément concerné par cette cause et je suis convaincu que les dirigeants ont de mauvaises informations, qui les empêchent de prendre les bonnes décisions. A moins que les leaders mondiaux comprennent la rapidité à laquelle se produit le changement climatique, il est certain que les mesures qu’ils prendront seront inadéquates.»

L’expédition de Lewis arrive au moment où la calotte glaciaire arctique atteint le record le plus bas jamais enregistré. De plus, le centre national américain d’étude de la neige et de la glace (the US National Snow and Ice Data Center) a annoncé cette semaine que pour la première fois dans l’histoire les deux légendaires passages du Nord-Ouest (1), au nord du Canada, et du Nord-Est, au nord de la Russie, se sont ouverts simultanément.

Lewis a déclaré : « La survie des ours polaires dépend de la banquise. Cependant, cela ne concerne pas seulement la destruction d’un habitat local, mais la vie sauvage de manière générale. Malgré que l’Arctique soit à plusieurs milliers de kilomètres de la plupart des gens sur cette planète, la fonte de la calotte glaciaire aura de sérieuses conséquences pour tout le monde. J’espère avoir réussi à faire passer ce message au monde entier en plantant les drapeaux des 192 nations au pôle nord. »

En 2007, Lewis Gordon Pugh est devenu le premier homme à avoir nagé sur une longue distance dans les eaux gelées du Pôle Nord afin de sensibiliser l’opinion publique au phénomène de fonte des glaces polaires qui devient alarmant depuis quelques années, et d’alerter les autorités internationales.

Cette année, le voyage de Lewis a commencé sur l’île de Spitsbergen au nord de l’Europe, et a continué pendant 135 kilomètres au milieu des icebergs de l’Arctique 81 degrés au nord. Sa traversée en kayak a été rude et éprouvante. Il a du faire face aux rafales de vent gelées de l’Arctique, aux tempêtes de neige, ainsi qu’aux forts courants marins avec la peur constante de se retrouver face à un ours polaire ou à un morse.



Remerciements de Lewis, envoyé aujourd’hui depuis Longyearbean :

«Je voudrais remercier les membres de l’équipe qui n’étaient pas à bord du bateau : le Professeur Tim Noakes, David Becker, Martin Jenkins, Daniel Terreblanche, Emily Lewis-Brown, Damien Forrest, Matt Carlson, et sa formidable équipe, Jørgen Amundsen, Olivier Muller [de Montres Villemont], Patsy Rodenburg, Nic Marshall et enfin Antoinette Malherbe».


Olivier Muller, CEO et Fondateur de Villemont a déclaré: « Lewis Pugh est le Roald Amundsen des temps modernes et incarne les valeurs de la marque Villemont. Je suis ravi de notre collaboration et de pouvoir aider des hommes visionnaires et courageux à écrire leur propre histoire. De plus Lewis a pu tester la Arctic Navigation System lors de son expédition, qui s’est révélée être très résistante aux conditions extrêmes auxquelles il a fait face.»

(1) En 1905, Roald Amudsen lui-même avait réussi l’exploit de traverser, à bord du bateau Gjøa, ce fameux passage du Nord-Ouest.
Plus d'info à: http://polardefenseproject.org/blog/


Source: http://www.worldtempus.com/wt/1/11615/8665
Soumis par: Stéphane
Catégorie: Actualités
Lectures: 1727




Lien vers cette nouvelle: http://nouvelles.kayakdemer.net/?fct=vn&no=117

M'abonner aux nouvelles via RSS 2.0
Qu'est-ce que le RSS ?

Qu'est-ce que le RSS

Le RSS est l'acronyme de Really Simple Syndication et signifie en français « souscription vraiment simple ». Il est une variante du langage de programmation XML et permet aux internautes de s'inscrire à un ou plusieurs fils de syndication à l'aide d'un agrégateur. Ce système vous permet de retrouver en un seul lieu, dans votre agrégateur, tout le contenu qui vous intéresse, peu importe sa provenance. Ainsi, il vous est possible de consulter rapidement tout le contenu de votre choix sans pour cela devoir naviguer de site en site. Le flux RSS est généré régulièrement pour vous permettre d'être à jour dans les sujets qui vous intéressent.

Comment utiliser le RSS?

Le format RSS ne peut être interprété que par un agrégateur de contenu (rss aggregator, news reader ou news feeder). Il s'agit d'un logiciel que vous installez sur votre ordinateur et qui recueille automatiquement les dernieres nouvelles du monde du Kayak de Mer en format RSS.

À la suite d'une requête du logiciel sur l'internet, les nouvelles se retrouveront localement sur votre ordinateur. Il existe également bon nombre d'agrégateurs web qui vous offrent une gestion virtuelle à l'intérieur d'un compte utilisateur. Plusieurs agrégateurs sont offerts gratuitement sur l'internet, vous n'avez qu'à inscrire « rss aggregator », « news reader » ou « news feeder » dans votre moteur de recherche favori pour trouver l'agrégateur qui vous convient. Voici quelques exemples d'agrégateurs. Comme le résultat varie en fonction du système d'exploitation utilisé, renseignez-vous avant de choisir un lecteur.

Quel agrégateur puis-je utiliser?

Pour plus d'information à ce sujet, veuillez consulter Wikipédia à http://fr.wikipedia.org/wiki/Agrégateur.

Comment obtenir les fils RSS des Nouvelles du Kayak de Mer dans le Nouveau Monde?

Vous devez tout d'abord installer un agrégateur sur votre ordinateur ou créer un compte à l'intérieur d'un agrégateur web. Pour recevoir le fil du blogue de KMNM, cliquez sur l'icône pour vous inscrire au fil en utilisant votre navigateur, iGoogle, MyYahoo ou Netvibes ou, pour utiliser un autre service de lecture de feed RSS, cliquez sur le lien ci-dessous avec le bouton droit de vous souris, sélectionnez « Copier » dans le menu et ensuite collez (en cliquant sur « Coller » dans le menu) le lien dans l'agrégateur que vous aurez choisi. Les utilisateurs Macintosh, quant à eux, doivent faire « ctrl+clic » et choisir « Copier le lien ».

Après avoir autorisé l'inscription, vous n'aurez qu'à consulter votre agrégateur pour lire les dernieres nouvelles du Monde du Kayak de mer.

Quelle est la différence entre les fils de nouvelles RSS et la baladodiffusion?

Le fil RSS n'envoie que des contenus texte alors qu'il est possible d'obtenir des contenus audio et vidéo en baladodiffusion.