Me connecter à mon blogue
Me connecter
Utilisateur:
Mot de passe:
Me maintenir connecté
Mot de passe oublié | Enregistrer un nom

Blogueurs du Nouveau Monde
Une incursion dans la passion du kayak de mer...

10 DERNIERS BILLETS

5 DERNIERS COMMENTAIRES

CATÉGORIES

ARCHIVES

2008
2009
Janvier (27)
Février (20)
Mars (13)
Avril (8)
Mai (4)
Juin (4)
Juillet (6)
Août (11)
Septembre (5)
Octobre (2)
Novembre (9)
Décembre (4)
2010
Janvier (1)
Février (3)
Mars (5)
Avril (6)
Mai (6)
Juin (1)
Juillet (6)
Août (6)
Septembre (2)
Octobre (2)
Novembre (3)
Décembre (2)
2011
2012
2013
2015

BLOGUEURS

Stéphane (124)
Denis (80)
SPARTACVS (1)
syl (1)
Lupin (9)
EricM (1)
decouvreurs (1)

STATISTIQUES

Blogue: 331996 visites
Ce message: 37344 visites
⊳ Publication précédentePublication suivante ⊲

Réglementations pour l'observation des mammifères marins
Par Stéphane, 4 Décembre 08, 22:32

Section Faune et flore | Baleines, Règlementation | 2 commentaires

Une petite anecdote qui me porte à réfléchir...

Le 18 octobre dernier, nous mettons à l''eau au quai des Bergeronnes et pagayons vers Tadoussac. Après avoir franchis quelques kilomètres, nous apercevons plusieurs grands souffles au loin, en face de la Grande Anse. De toute évidence, il s''agit de grands rorquals, fort possiblement des rorquals communs auxquels se mêlent quelques petits rorquals. Bien sûr, avec tant d''activité et même si l''essentiel de la saison touristique est terminée, il reste encore quelques bateaux d''observation offrant aux derniers touristes le magnifique spectacle qu''offrent ces baleines. Après au moins une autre heure à pagayer, nous nous rapprochons des rorquals pour arriver relativement près de ceux-ci, disons 150-200m environ. 4 rorquals communs se déplacent allègrement côte à côte, respirant tour à tour en relâchant consécutivement leurs grands souffles. Vraiment très impressionnant ! Une des plus belle observation de rorquals communs.

Un zodiac (groupe AML), qui était peut-être à 1km des rorquals avant que ceux-ci ne refassent surface, s''approche maintenant à toute allure, ce que je perçois comme étant plein gaz, pour s''approcher par l''arrière du groupe de rorquals et aller se positionner, pour la prochaine sortie, à moins de 20m (2-3 kayaks) sur le côté de la ligne de déplacement du groupe, pour offrir à leurs touristes de voir quelques sorties des bêtes. Dans cette position, il ne m''est plus possible de voir les rorquals, cachés par le zodiac d''AML. Je n''entend que les souffles. Je fais des grands signes des bras pour leur signifier de dégager, ce que quelques touristes perçoivent comme une salutation puisqu''ils m''envoient la main pour me répondre. Le monsieur était un peu frustré disons. Une fois les rorquals replongés, le zodiac est repartis, justifiés maintenant d''aller dumper leurs clients satisfaits.

Je dois dire qu''on a eu la chance de les revoir ensuite, à toutes les 12 minutes, à quelques reprises. Par contre, cette anecdote m''inspire quelques réflexions. D''abord, le zodiac d''AML a violé 3 règlements pour l''observation des mammifères marins: Ils étaient largement plus près que les 100m (permis d''excursion en mer) à lequel ils aurait due se restreindre, ils se sont approché par l''arrière, ils se déplaçaient largement plus vite que la vitesse minimale requise pour maoeuvrer alors qu''ils étaient plus près de 400m des baleines. Bref, au diable le règlement ! Qu''on en finisse ! J''ai hâte d''aller dumper les touristes et retourner devant ma tivi ! S''ils ne respectent pas les règles alors que j''y étais, je suppose que la même chose se produit lorsqu''il n''y a personne pour les observer, et ce n''est pas le touriste émerveillé de ce qu''il est en train de voir qui va leur faire remarquer ! Bref, à quoi bon ces règlements si même ceux qui, à mon sens, sont ceux qui collectivement provoquent le plus d''agression et de stress aux baleines, ne les respectent pas. À quoi bon demander à des kayaks de ne pas s''approcher à plus de 200m (30-35 kayaks) des baleines quand on a l''impression que ceux qui devraient être le plus rigoureux ne le font pas du tout, et ne font primer que l''intérêt des clients et, par ricochet, l''intérêt de leur entreprise.

Par ailleurs, personnellement, je n''ai jamais vu un kayakiste, moi y compris, respecter le règlement, c''est-à-dire, un kayakiste qui cesserait de s''approcher d''un spectacle de baleines alors qu''il est à 200m de la scène, soit 30 à 35 kayaks de distance. Jamais ! C''est loin 30-35 kayaks ! Le 200m est de façon général réduit à 10 kayaks (50-60m) pour les plus respectueux, et très souvent à 1-2 kayaks pour plusieurs désireux de relater leurs aventures et gagner le concours de qui en a vu une le plus proche !

Bref, je m''interroge sur la pertinence d''un règlement que personne ne respecte. Je suis tout à fait pour le respect d''un espace vitale pour les baleines et de limiter autant que possible les agressions sur ces visiteurs saisonniers, surtout dans le cas des espèces menacés comme le béluga et le rorqual bleu. Mais il faut tout de même constater que, malgré tous ces efforts à faire la promotion des règles d''observation, la bonne volonté des kayakistes et bateaux d''observation n''aura pas été suffisante. Faut-il des règles plus réalistes ? Plus de surveillance et de moyens pour faire respecter les règles actuelles ? J''y réfléchis encore...


SOUMETTRE UN COMMENTAIRE
Nom


Courriel

Votre commentaire:




L'adresse de ce blogue:
http://blogues.kayakdemer.net
M'abonner à ce blog via RSS 2.0
Qu'est-ce que le RSS ?