Me connecter à mon blogue
Me connecter
Utilisateur:
Mot de passe:
Me maintenir connecté
Mot de passe oublié | Enregistrer un nom

Blogueurs du Nouveau Monde
Une incursion dans la passion du kayak de mer...

10 DERNIERS BILLETS

5 DERNIERS COMMENTAIRES

CATÉGORIES

ARCHIVES

2008
2009
Janvier (27)
Février (20)
Mars (13)
Avril (8)
Mai (4)
Juin (4)
Juillet (6)
Août (11)
Septembre (5)
Octobre (2)
Novembre (9)
Décembre (4)
2010
Janvier (1)
Février (3)
Mars (5)
Avril (6)
Mai (6)
Juin (1)
Juillet (6)
Août (6)
Septembre (2)
Octobre (2)
Novembre (3)
Décembre (2)
2011
2012
2013
2015

BLOGUEURS

Stéphane (124)
Denis (80)
SPARTACVS (1)
syl (1)
Lupin (9)
EricM (1)
decouvreurs (1)

STATISTIQUES

Blogue: 331920 visites
Ce message: 29291 visites
⊳ Publication précédentePublication suivante ⊲

Un tour de l'Australie plus discret...
Par Stéphane, 21 Octobre 10, 22:46

Section Expéditions | Aventure, Exploits, kayak extrème, Voyage | 0 commentaire

Quelques mois après que Freya Hoffmeister ait terminé son tour de l'Australie en un temps record et ait bénéficié d'une couverture médiatique plutôt importante, un autre kayakiste, Stuart Trueman, a entamé lui aussi en avril dernier, quoi que plus discrètement et sans équipe de support et peu de commanditaires, son tour de l'Australie. Loin de viser le record de Freya, Stuart fait ce tour en se permettant des pauses parfois de quelques jours pour laisser des blessures guérir, se reposer de la chaleur et même voir sa famille.

On peut le suivre sur le site de Nadgee Kayak, un de ses rares commendataires.
Traduction libre de l'une de ses récentes entrées:

"Difficile de profiter de la grandiose côte autour de Port Lincoln lorsque le vent souffle. Les noms aident à rester dans le coup.
Vous passez la 'Baie du cercueil' et la 'Baie de la misère' pour arriver à la 'Baie évitée' (je n'étais pas certain s'il s'agissait d'un conseil ou le nom de la baie). Ensuite, vous contournez le 'point évité' pour atteindre le 'Cap Catastrophe' où les îles, nommées d'après les marins qui se sont noyé ici, sont le domaine des Grand requins blancs.
Sinon, à part me faire bousculer par le vent et avoir perdu mon chapeau, rien de trop mauvais n'est arrivé et j'ai pu atteindre l'autre côté de la Grande Baie Australienne."



Voici enfin une entrevue qu'il a accordé à une radio local aujourd'hui lors d'une pause de quelques jours.


SOUMETTRE UN COMMENTAIRE
Nom


Courriel

Votre commentaire:




L'adresse de ce blogue:
http://blogues.kayakdemer.net
M'abonner à ce blog via RSS 2.0
Qu'est-ce que le RSS ?